MSP « Sous le bois » _

La maison de santé de Maubeuge s’intègre dans le parc de Douzies, qui constitue un environnement paysagé de grande qualité. Le projet profite d’une relation privilégiée avec celui-ci grâce à son organisation « en peigne », qui permet l’intégration du paysage dans le bâtiment. Il est conçu pour limiter l’imperméabilisation du sol et laisser une surface maximale aux espaces verts.

 

Une partie du stationnement est installée sous le bâtiment afin de limiter son emprise et son impact visuel. Cette organisation s’intègre parfaitement avec la forte topographie du site. L’autre partie du stationnement est conçue en pavés drainants pour permettre la perméabilisation.

 

Le projet a un gabarit modeste afin de s’adapter dans son environnement peu dense. Il n’est pas développé comme un démonstrateur, mais bien comme le reflet d’un équipement d’intérêt public. Sa force réside dans son gabarit maîtrisé, ses formes claires et son écriture intemporelle.  Il exprime la volonté d’intégration forte d’une institution qui s’installe dans le quartier « Sous-le-Bois ».

 

La matérialité reflète également la volonté d’une institution pérenne et ancrée dans son environnement. Elle est composée d’un béton de réemploi (composante majeure du projet, qui provient des filières) et du bois (qui habille certaines façades). Ces matériaux sont proposés afin que le bâtiment profite d’une empreinte carbone des plus sobres. Par ailleurs, et afin de renforcer encore son intégration dans le site, les toitures sont végétalisées. Le bâtiment offre donc aux habitations voisines des vues qualitatives. L’organisation des différentes fonctions est simple. Une grande galerie, colonne vertébrale du projet, distribue les différents pôles et permet une gestion optimisée des flux. Cette galerie principale permet un accès aussi évident depuis le parvis que depuis la partie stationnement.

 

Elle est lumineuse et profite de vues généreuses sur les patios et sur le parc. La galerie dessert alors les différents pôles : pôle médical, pôle paramédical, pôle laboratoire. L’organisation « en peigne » permet la gestion de l’intimité et des vues extérieures. Les vis-à-vis n’existent pas, et les ventelles permettent de renforcer encore cette intimité.

 

La topographie marquée du site, et plus précisément de la rue Haute, permet d’assurer une lumière naturelle et donc un confort de travail, tout en gérant idéalement l’intimité depuis la rue. Chacune des fonctions profitent ainsi d’ouvertures confortables et de vues maîtrisées sur l’extérieur.

 

Image : BOCO STUDIO

Programme : Maison de santé pluridisciplinaire
Ville : Maubeuge
Moe : TAG atelier d'architecture + SLAP + Verdi + Néo Eco
Moa : Ville de Maubeuge
Coût : 2 703 621€ HT
Surface : 1266m²
Statut : En cours